Funérailles : les démarches

Image 

 

 

  • Les funérailles ne sont pas un sacrement, car les sacrements sont pour les vivants.

  • Par contre, depuis toujours l'Église prie pour ses morts, les confie à Dieu , dans l'espérance, qu'à la suite de Jésus-Christ, tous, nous aussi nous ressusciterons.

  • Comment cela se déroule-t-il ?

Lors d'un décès, la famille, les Pompes Funèbres et la Paroisse, conviennent de la date et de l'heure de la sépulture. Un membre ou une équipe de la communauté chrétienne rencontre alors la famille pour préparer avec elle la célébration.

Cette rencontre permet de mieux connaître le défunt et de préparer la cérémonie à l'église en tenant compte de chaque situation, manifestant ainsi la tendresse de Dieu envers les personnes dans la peine. Les familles peuvent participer à l’élaboration célébration ; pour manifester leur affection au défunt, les jeunes et les enfants ont souvent des témoignages personnels et profonds à cette occasion.

  • La Célébration a lieu à l'église où les membres de l'équipe-funérailles accueillent la famille, assurent son déroulement.

    Comme il n'y a pas de messe lors des funérailles religieuses, il est fait mémoire du défunt à la messe dominicale qui suivra le jour des obsèques, et la famille y est invitée.

  •  Les équipes qui reçoivent les familles et animent les funérailles se retrouvent depuis trois ans pour se former et échanger sur leur pratique ; elles assurent ce service bénévolement et accueillent tous ceux et celles qui auraient le désir de les rejoindre.

  • Les prêtres ne sont de manière générale pas présents aux funérailles.

    Mais le dimanche suivant la célébration, lors de la messe, on prie pour les défunts de la semaine, ou à une autre date dans les vilages.

 

Démarche à suivre